Passer au contenu

SP3, des performances à la hausse ?

Bonne nouvelle, selon différents tests réalisés sur les préversions, le SP3 n’introduirait aucune lourdeur supplémentaire. Certains ont même relevé un très léger gain de…

Bonne nouvelle, selon différents tests réalisés sur les préversions, le SP3 n’introduirait aucune lourdeur supplémentaire. Certains ont même relevé un très léger gain de performances (environ 10 %). Sachant que la
performance est justement le point le plus critiqué et le plus critiquable de Vista, beaucoup affirme que les performances du SP3 sont une ombre terrifiante pour le successeur de XP.Mais les benchs ne mesurent pas le bénéfice réel. Après tout, Windows 2000 était plus lent que Windows NT, Windows XP était plus lent que Windows 2000… En réalité, aucun des
benchs publiés ne rendent justice à Vista. Faire des tests sur des machines disposant de 1 Go de Ram, alors que tout le monde sait que Vista à besoin d’au moins 2 Go n’est pas forcément très significatif
d’un point de vue utilisateur. C’est un peu comme comparer Windows XP avec Windows 2000 sur une machine munie de 256 Mo de Ram.Etrangement aucun test n’a vraiment été réalisé sur des machines 64 bits, avec un processeur quadric?”ur et 4 Go de RAM… Pourtant, dans une telle configuration, les différences de performances entre XP
et Vista sont infimes. Elles ont même tendance à tourner à l’avantage de Vista… Tout du moins à l’usage au quotidien. Car si Vista paraît plus lent, il se montre aussi plus agile. Grâce à Aero, et à ses nombreux mécanismes
d’optimisation, Vista jongle bien plus aisément entre les applications et s’effondre moins vite que son prédécesseur. A titre d’exemple,
la vidéo présentée ici montre une machine actuelle exécutant 108 applications simultanément en mémoire… On notera que l’interface
demeure pourtant toujours aussi réactive ! Et la consommation processeur n’est que de 30 % !


Loic Duval