L'ANFR s'assure que les smartphones 5G ne nous exposent pas au-delà des valeurs limites.
 
L'ANFR s'assure que les smartphones 5G ne nous exposent pas au-delà des valeurs limites. -

Les ondes émises par les smartphones en 5G vont continuer dans un premier temps à être traitées comme pour la 4G. Il s’agit de réaliser des mesures de DAS, le débit d’absorption spécifique. Explications et reportage dans un laboratoire spécialisé.