SCO revient et Caldera disparaît

La réalité économique oblige l'éditeur Linux à focaliser ses efforts sur son offre de serveurs Unix, dont est issue la majorité de ses revenus. La stratégie Linux passe au second plan.