Mis à jour le
Réseaux sociaux
 

L'administration fiscale veut scruter les signes extérieurs de richesse des contribuables sur le web. Une démarche jugée intrusive et massive par la commission qui entend bien veiller à sa légalité.

Votre opinion

Postez un commentaire