Quand Microsoft fait tomber des millions de sites web pour s’attaquer à un botnet

Mis à jour le
Quand Microsoft fait tomber des millions de sites web pour s’attaquer à un botnet
 

En voulant régler son compte à un malware infectant des millions de PC sous Windows, Microsoft s'est attaqué à No-IP.com? Un service qui était certes utilisé par les cybercriminels qu'il visait, mais également par une foule de clients parfaitement légitimes. Malaise.