Quand les bracelets électroniques surveillent plus que les patients

Quand les bracelets électroniques surveillent plus que les patients
 

Un directeur de maison de retraite indélicat vient d'être épinglé par la Cnil : il utilisait les données fournies par les bracelets électroniques des patients pour surveiller ses salariés.