Quand la Warner se convertit au peer to peer

Le studio américain va lancer dans trois pays européens une offre de vidéo à la demande qui s'appuiera sur une plate-forme ' peer to peer ' de la société Arvato, une filiale de Bertelsmann.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • cocoooo
    cocoooo     

    moi je pense que ca sera a l'unité au film quoi ca parait meme évident ca n'existe pas de payer un forfait 15? par mois et télécharger en illimité , faut savoir que quand moi j'était encore a la location de dvd c'était environ 1? le dvd pour 3heures , alors voila sinon vous avez qu'a payé un abonnement au satellite et la vous aurez comme moi plus de 100chaines légalement

  • Molthou
    Molthou     

    C'est sur que le prix est un élément crutial...Peut etre une forme d'abonement comme dans les vidéo club. :fume:

    Ceci dit c'est la 1ere fois que des producteurs (ou maisons de disques) cherchent à évoluer avec les possibilités qu'offre le net. :jap:
    Après tout payer un petit abonement pour pouvoir télécharger un certain nombre de films, avec à la clé quelques téléchargement gratuit pour les avoir mis à disposition du reste du monde, moi c'est un deal qui me va.

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    sachant que si tu veux graver le film, tu devras payer le DVD vierge, que tu mets les ressources de ton ordinateur et ta connexion Internet gratuitement à la disposition de Warner pour les aider à télécharger, etc... Et que les bons de réduc dans leur catalogue, c'est finalement de l'argent qui repart chez eux (ils vont pas vendre leurs DVD à perte, ils n'en ont de toute façon pas le droit donc ils s'engraisseront encore au passage).

Votre réponse
Postez un commentaire