Prison ferme et amende record pour la contrefaçon de logiciels Microsoft

Prison ferme et amende record pour la contrefaçon de logiciels Microsoft
 

Jugés en appel, les contrefacteurs ont été condamnés à une amende de 1,8 million d'euros et à plusieurs mois de prison ferme.