Premiers licenciements dans les start-up du Net

Les start-up débaucheraient-elles aussi vite qu'elles embauchent ? Une vague de licenciements, chez Amazon.com et Boo.com, peut laisser songeur.Alors qu'Amazon.com vient de licencier 150 personnes, Boo.com, le site suédois de vente de vêtements branchés, a procédé, la semaine dernière, à une réduction de 10 % de l'ensemble de ses effectifs mondiaux (400 personnes).

Votre opinion

Postez un commentaire