Pour la justice américaine, les métadonnées peuvent être siphonnées à volonté

Mis à jour le
Pour la justice américaine, les métadonnées peuvent être siphonnées à volonté
 

La cour secrète de surveillance du renseignement étranger (FISC) vient de rendre publique son argumentation pour autoriser le stockage en masse de métadonnées téléphoniques américaines.