Pour en finir avec les monopoles sur les infrastructures du web

L'hégémonie américaine ne se manifeste pas seulement sur le contenu. Microsoft, Verisign ou AOL tiennent l'architecture technique du web. Au grand dam des promoteurs de la diversité.

Votre opinion

Postez un commentaire