Polémique autour du ' filtre anti-pédophilie ' de British Telecom

BT voulait apporter sa pierre à la lutte contre la pédophilie, en filtrant l'accès à des sites illégaux. Il affirme avoir bloqué 230 000 requêtes en trois semaines. Ces données sont contestées par l'association britannique des FAI.