Plus de 2,2 milliards d'identifiants et mots de passe circulent sur le Dark Web, mais ce n'est pas si grave
 
Troy Hunt

Des chercheurs en sécurité ont récemment mis la main sur une base de données librement disponible sur le Dark Web et contenant plus 2,2 milliards d’enregistrements. C’est une compilation de fuites passées qui sert essentiellement à créer de petites arnaques.

Votre opinion

Postez un commentaire