Pirater les objets connectés devient simple comme un jeu d’enfant
 

Avec le logiciel AutoSploit, quelques mots-clés suffisent pour pirater en masse des systèmes accessibles par Internet. Le logiciel provoque une vive polémique parmi les chercheurs en sécurité.

Votre opinion

Postez un commentaire