Piratage: les chercheurs muselés par les juges

Les vainqueurs autoproclamés du concours lancé par les industriels du disque (SDMI) pour craquer leur système de protection des fichiers numériques hésitent à publier leurs résultats. La loi sur la propriété industrielle pourrait faire d'eux des criminels.

Votre opinion

Postez un commentaire