Payer un serveur à l'usage, le logiciel hésite

Payer un serveur à l'usage, le logiciel hésite
 

Les premiers serveurs facturés à l'utilisation débarquent chez IBM et HP. Mais les éditeurs de logiciels rechignent à s'y adapter.

Votre opinion

Postez un commentaire