Pas de prescription pour la diffamation en ligne