Passer au contenu

Parallels virtualise Windows sur Mac

L’éditeur s’attaque aux machines Apple équipées de puces Intel. A la différence de Boot Camp, qui crée deux partitions, Parallels Desktop for Mac utilise une machine virtuelle pour Windows.

Spécialiste des solutions de virtualisation pour serveurs et stations de travail, la société américaine Parallels annonce la disponibilité de son logiciel Parallels Desktop for Mac. Cette application, qui concurrence
Boot Camp d’Apple, présente l’avantage de pouvoir faire fonctionner parallèlement un OS Windows à côté de Mac OS X, dès lors que les Mac sont équipés de puces
Intel.Contrairement à Boot Camp, le logiciel de Parallels n’installe pas Windows sur une partition distincte, mais agit en configurant une machine virtuelle. ‘ L’application exploite
la technologie Intel VT
et fonctionne à l’aide d’un hyperviseur qui élève l’OS primaire au même niveau que l’OS
invité ‘,
précise Benjamin Rudolph, responsable marketing chez Parallels.L’application s’apparente donc plus aux outils de VMware. L’utilitaire propose un mode d’installation ‘ express ‘ pour Windows XP et Vista qui gère de façon autonome le
processus de configuration de la machine virtuelle, puis l’installation de Windows.L’utilisateur a alors juste à choisir la version de Windows. L’assistant installe ensuite Parallels Tools, divers utilitaires pour synchroniser les horloges système, la souris ou encore activer des fonctions telles que le
copier-coller entre Mac OS X et Windows. L’utilisateur aura également recours à ces outils s’il souhaite procéder au partage de fichiers entre les deux OS. À noter que la configuration de la machine virtuelle ne nécessite pas
de redémarrer le Mac.

Une connexion à Internet facilitée

Parallels Desktop bénéficie par ailleurs de ‘ Shared Networking ‘, qui facilite la connexion des machines Windows virtuelles à Internet, sans avoir à reconfigurer les paramètres du réseau.
Les adresses IP virtuelles apparaissent alors comme une seule adresse IP sur le réseau.Précisons que l’application de Parallels est capable d’installer diverses distributions Linux, FreeBSD, Solaris et même OS/2 ou MS-DOS, selon un mode dit ‘ personnalisé ‘.
Parallels Desktop est distribué en France par Avanquest.


Rémi Langlet