Oracle revient à un semblant de simplicité

Oracle revient à un semblant de simplicité
 

Si l'éditeur a reculé sur les tarifications à l'unité de puissance et simplifié ses modèles, les évolutions restent complexes à chiffrer.

Votre opinion

Postez un commentaire