On va peut-être enfin savoir qui utilise l’application controversée de Clearview AI

Reconnaissance faciale
 
(image d'illustration) -

La start-up s’est fait voler son fichier client. Les interrogations portaient justement sur les entreprises utilisant son outil capable de reconnaître n’importe qui à partir d’une simple photo.

Votre opinion

Postez un commentaire