Nintendo tente de limiter le piratage en attendant la sortie d'une nouvelle génération de Switch

Nintendo Switch
 

La Nintendo Switch, victime de son succès, a dû faire face à ses premiers hacks. Après un patch logiciel et en attendant une mise à jour matérielle de sa console, le constructeur japonais procède aujourd'hui à ce qui s'apparente à du rafistolage.

Journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Johnwitt
    Johnwitt     

    Nintendo n'à pas à s'en faire. C'est pas comme si y avait du contenu à pirater sur switch... Et puis pirater un truc auquel on peut jouer en 4k/60fps sur pc ou ps4 pour moins de 5 euros, ou bien en 1080p sur wiiU mouais y a pas d intérêt.

    Finalement la switch fut comme la wii et la wiiU, une console sous exploite avec au final peu de jeu "nouveau" et bcp de remake. C'est un lézard mouillé.

    Et Nintendo refait encore et tjs la même erreur en se focalisant sur les casuals alors que c'est le gameurs qui achètent des jeux en masses. Le gamer qui est parti sur pc et ps4 parce qu'il en avait marre d attendre des jeux. Le casual comme avec la wii. Va jouer deux après midi à sa switch voir juste le temps d'une soirée et encore une fois il ne comprendrons pas pourquoi leur prochaine console marchera encore moins bien que la wiiU.

    Et si y a bien un truc que j ai retenu de la wii et de la Nintendo ds. Le vrai gamer n avait pas de linker et achetaient ses jeux. Pas comme la mère de famille casual qui a vite vu l intérêt des jeux gratuit... Nintendo me déçoit de plus en plus.

    Et je ne parles pas de YouTube avec la demonetisation des vidéos qui fait qu aujourd'hui on voit peu de jeu Nintendo au point qu'on les oublies. Et cracher à la gueule des fans games ou fan movie je trouve ça lamentable...

    Au revoir Nintendo je t aimais bien mais tu as trop changer en 30 ans !!!

Votre réponse
Postez un commentaire