Nasdaq : Vivement 2002 !

La faiblesse des ventes en Europe permet aux fournisseurs de justifier de nouvelles révisions à la baisse de leurs prévisions de résultats. Le Nasdaq n'a pas apprécié, il est en baisse de 3,7 %.

Votre opinion

Postez un commentaire