Multi-Tech attaque trois géants des PC