(Mise à jour) Les connexions des internautes à la disposition de la justice pendant un an

(Mise à jour) Les connexions des internautes à la disposition de la justice pendant un an
 

Le projet de loi de Nicolas Sarkozy sur le terrorisme se précise. La rétention des données devrait être d'au moins un an.