Pour mieux sécuriser la connexion à ses services en ligne, l’entreprise américaine va instaurer de nouvelles contraintes aux utilisateurs.