Microsoft s'attaque au revenge porn sur Bing, OneDrive et Xbox Live

Mis à jour le
Premiers outils concernés : Bing, Onedrive et Xbox Live.
 
Premiers outils concernés : Bing, Onedrive et Xbox Live. -

La firme de Redmond propose désormais un formulaire aux victimes de vengeance porno pour simplifier leurs demandes de retrait de contenus.

Votre opinion

Postez un commentaire