Microsoft planche sur la fin des écrans bleus

L'environnement Singularity repose sur un micronoyau et sur des zones d'exécution mémoire protégées. Cette plate-forme n'est encore qu'une base de réflexion.