Mesrecherches.com sort les travaux étudiants des placards universitaires

En ligne depuis un mois, ce site met à disposition thèses, mémoires de DEA et autres documents universitaires, dans toutes les disciplines. Certains d'entre eux sont payants.

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Thomas HURIEZ
    Thomas HURIEZ     

    Le projet "librapport", une association (http://librapport.org), a pour objectif d'ouvrir l'ensemble des travaux estudiantins à tous.

    La base de la pédagogie étant l'échange, ce projet se base sur la gratuité de l'ensemble de ses services pour les visiteurs, sur l'ouverture, sur la gestion des droits d'auteurs, le lutte contre la copie.

    L'objectif actuel est de mettre en place des partenariats avec les écoles, seules capables d'encourager les étudiants à faire en sorte que ces travaux ne servent pas seulement à avoir une note.

    Perso, je ne vois pas la différence entre la démarche de mesrecherches.com et celle de oboulo.com .

    Celle de Librapport et du projet du cnrs semblent bien plus proches par contre :
    une bibliothèque ouverte, gratuite, francophone, permettant par exemple à un étudiant de bordeaux, d'avoir connaissance des travaux des étudiants ayant travaillé sur le même sujet ... sans contraintes d'accés, d'argent, etc ... ne serait-elle pas plus cohérente avec l'objectif des études ... à savoir apprendre, échanger ?


    PS : j'ai tenté de contacter le CNRS pour essayer d'avancer ensemble il y a quelques temps ... mais sans réponse. Pourrait-on se contacter ?

  • eee
    eee     

    Internet fournit tout gratuitement, la plupart des labos de recherche publics en France ont leurs activités en disponibles en libre service. Je ne vois pas l'intérêt d'un site payant, à contre courant d'Internet.
    Mais bon, ce n'est pas grave, dans 6 mois on rira de ce déphunt site...

  • http://ccsd.cnrs.fr
    http://ccsd.cnrs.fr     

    le contenu scientifique appartient au public, c'est vraiment douteux de refaire payer ca a ce meme public
    (c'est bien un commercial tiens)

    ca fait des années qu'on attend de se séparer de la coupe des éditeurs (majoritairement nord-américains) qui trustent l'information scientifique en la rendant inaccessible d'abord a ceux qui l'ont financé, ensuite aux pays les plus pauvres...

    pour que l'on ne spécule plus sur le savoir et sur qui doit le posséder (pb des brevets (genome humain), de l'acces aux médicaments dans les pays pauvres (hiv), des ogm, des brevets logiciels, etc)

    alors voila une vraie alternative
    http://ccsd.cnrs.fr/

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire