Marc Chardon (Microsoft): "Pourquoi serions-nous les seuls à subir des sanctions?"

Le directeur général de Microsoft France ne voit dans les sanctions demandées vendredi dernier par le gouvernement américain qu'une manoeuvre des concurrents de la firme.

Votre opinion

Postez un commentaire