Maigre participation des femmes aux comités scientifiques