L'ouverture en trompe-l'oeil du Web Chinois

Effet d'annonce ou réelle ouverture ? Les autorités chinoises autorisent l'accès aux sites de grands médias étrangers. Mais il semble que Pékin reprenne d'une main ce qu'il donne de l'autre. Les cybercafés se voient en effet soumis à de nouvelles restrictions.