Louis-Michel Angué (Galileo) : "Ce n'est ni la fin du capital-risque, ni celle des start-up"

Pour le cofondateur de Galileo, société de capital-risque spécialisée dans le financement des entreprises high-tech, les valorisations excessives étaient un véritable hold-up pour les petits porteurs.

Votre opinion

Postez un commentaire