L'informatique tient son rang économique

L'informatique figure toujours bien placée dans la liste des Fortune 500. En revanche, les éditeurs les plus dynamiques en 2000 traversent une mauvaise passe.