Les virus toujours plus nombreux