Les ténors français désertent le dégroupage

Cegetel, LDCom et 9 Télécom renoncent, pour le moment, au dégroupage. France Télécom, mais aussi l'ART sont, une fois de plus, mis en cause.