Les réveils de Nimda

Malgré les alertes de sécurité publiées par les éditeurs d'antivirus, Nimda continue de contaminer des machines sur le Réseau. Tous les dix jours, il réexécute une routine de contamination par envoi de courrier électronique depuis les machines infectées.