Les projets informatiques de passage à la norme comptable IFRS accumulent le passif

Les groupes français cotés ont sous-estimé l'ampleur du chantier. Leurs systèmes d'information ne sont pas à jour.

Votre opinion

Postez un commentaire