Les exigences financières du service de streaming français bloqueraient les négociations avec les opérateurs.