Les opérateurs mobiles pris en flagrant délit de copinage

Les opérateurs mobiles pris en flagrant délit de copinage
 

Selon une enquête de la Direction de la répression des fraudes, Orange, SFR et Bouygues Telecom se seraient mis d'accord entre 1997 et 2003 pour ' pacifier ' le marché de la téléphonie mobile, et s'en partager les fruits.