Facebook
 
Lionel Bonaventure - AFP

Jusqu’à maintenant focalisé sur les zones exclues d’Internet, le réseau social s’attaque désormais aux zones de populations denses pour améliorer la vitesse et la qualité de leur connexion avec un faible coût d'infrastructure.

Votre opinion

Postez un commentaire