Les internautes sont-ils prêts à payer plus, pour une qualité garantie ?

S'oriente-t-on vers un Internet à plusieurs vitesses ? Les internautes abonnés à des forfaits à bas prix supporteront les lenteurs du réseau quand les autres paieront pour un débit garanti. Cela permettra-t-il au contraire de démocratiser Internet en proposant des offres adaptées à toutes les bourses et à toutes les utilisations ?