Les grands constructeurs se mettent au terminal