Les fonds de capital-risque face à la question de confiance

Après Softbank Ventures Europe, l'américain Carlyle envisage à sont tour de rétrocéder une partie de son fonds de 732 millions d'euros bouclé en avril 2000. Ces fonds, levés en pleine euphorie boursière, sont jugés inadaptés alors que les valorisations des technologiques ont atteint leur plus bas en septembre.