Les faux antivirus, stars du rapport Microsoft