Les données dérobées par le virus BadTrans intéressent le FBI

Le FBI a sollicité Monkeybrains.net, un fournisseur d'accès américain, pour obtenir les mots de passe et autres documents détournés par le virus BadTrans-B. Monkeybrains.net a refusé.