Les députés retouchent les points sensibles de la loi Fontaine

Avant la deuxième lecture du texte à l'Assemblée nationale, la Commission des affaires économiques revient sur la définition de l'Internet, l'encadrement du spam et la responsabilité des hébergeurs.