Deepfakes.jpg
 

Un premier état américain prend désormais en compte des images de synthèse factices dites deepfakes dans sa loi de protection contre le revenge porn.

Votre opinion

Postez un commentaire