L'enfer, c'est les utilisateurs

L'enfer, c'est les utilisateurs
 

Autrefois, les informaticiens l'infantilisaient. Aujourd'hui, ils le montent sur un pied d'estale. Quand est-ce que le client, l'utilisateur, bref, celui pour qui on développe des logiciels sera-t-il pris pour ce qu'il doit être : un membre du projet ?