Le YouTubeur Marvel Fitness, accusé de harcèlement en ligne, comparaît devant la justice

Cyberharcèlement
 
Cyberharcèlement -

Le vidéaste aux 147 000 abonnés risque trois ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende. Le procès aux allures politiques s'ouvre aujourd'hui.