Le seul condamné par la Hadopi échappe à son sort in extremis

Mis à jour le
Le seul condamné par la Hadopi échappe à son sort in extremis
 

Condamné à une coupure d'Internet de 15 jours et 600 euros d'amende, un employé de la marie de Montreuil a été sauvé par le décret qui abroge ces mesures.